MozFR

J'ai un problème avec Firefox ! [MÀJ]

et comment y remédier

Depuis Firefox Quantum, les demandes d’assistance se sont multipliées. La communauté Mozilla francophone qui traduit l’assistance officielle de Mozilla et qui propose des forums d’entraide francophone accepterait bien votre aide si vous en avez les compétences. Vous pouvez aussi répondre sur Twitter.

Assistance de MozillaFirefox Quantum est sorti le 14 novembre. Cette version a marqué un saut technologique et une rupture dans le modèle des extensions qui avaient fait le succès de Firefox pour un nouveau dans lequel les précédentes n’ont pas toutes été portées, laissant de nombreux utilisateurs orphelins.

Les premiers chiffres montrent un taux d’adoption rapide de cette nouvelle version par les utilisateurs de Firefox et de nombreux nouveaux utilisateurs.

Pour ces raisons, Firefox Quantum est le sujet de nombreuses conversations et questions sur les réseaux sociaux, ainsi qu’une hausse des demandes d’assistance sur nos forums communautaires.

La communauté Mozilla francophone est impliquée dans l’assistance aux utilisateurs des logiciels Mozilla que ce soit dans l’assistance officielle de Mozilla en français ou dans l’aide personnalisée aux utilisateurs.

SUMO, l’assistance officielle de Mozilla

gi hero l10nSi vous invoquez l’aide dans le sous-menu « ? » de Firefox, vous arrivez sur la page Firefox de l’assistance de Mozilla appelée SUMO.

Les articles sont rédigés par des bénévoles accompagnés de quelques employés de Mozilla. Les articles sont traduits par des membres des communautés locales. Si vous avez un bon niveau de langue en français et en anglais, vous pouvez vous joindre à la petite équipe de localisation.

Forums d’entraide francophone

La communauté Mozilla francophone propose aussi ses propres forums d’entraide en langue française sur lesquels répondent nos bénévoles. Appelés Geckozone, ils connaissent depuis Firefox Quantum une forte recrudescence des demandes d’aide.

Si vous souhaitez être pris en main personnellement par un Mozillien, posez sur le forum dédié très précisément votre question. Indiquez la version de votre système d’exploitation et ce que vous avez vainement entrepris pour résoudre votre problème. Soyez passiant·e. La réponse apportée à votre problème pourra aider de futurs internautes. Il vous est donc conseillé de rechercher dans les sujets du forum si votre problème n’a pas déjà été résolu avant de poster votre question sur le forum.

Si vous êtes un bon connaisseur de Firefox, les bénévoles ont bien besoin de votre aide régulière. Vous pouvez prendre en charge une ou plusieurs questions, à votre rythme et selon vos compétences.

Réseaux sociaux

Social Support

Mozilla organise la réponse aux questions relatives à Firefox sur Twitter à travers le programme Social Support. Mozilla est toujours à la recherche de davantage d’aide en français.

Réseaux sociaux en français

Twitter Mozilla francophoneLa communauté Mozilla francophone ne fournit pas d’effort coordonné d’assistance utilisateur sur les réseaux sociaux. Cependant, les utilisateurs sont habitués et s’entendent à ce qu’on leur réponde sur les réseaux sociaux où nous sommes. N’hésitez pas à vous signaler si vous êtes volontaire pour répondre aux questions d’assistance qui y sont postées et ainsi améliorer notre réactivité.

La communauté pilote les comptes Twitter :

… le compte Facebook frmozilla et le compte Mastodon @Mozilla@mamot.fr.

NB : le compte Twitter @MozillaZineFr publie l’actualité du projet Mozilla en français.

À retenir

Assistance de Firefox sur SUMO.

Forums francophones de Geckozone :


Et si vous donniez un coup de main ? Vous pouvez faire la différence, à votre rythme.


Mozinet

La première version de cet article a été publiée le 16 décembre 2017.

Ce que Thunderbird a appris au FOSDEM

Thunderbird au FOSDEM 2018Par Ryan Sipes, animateur de communauté de Thunderbird

Bonjour tout le monde ! J’écris ce billet à la suite de ma visite à Bruxelles le week-end dernier à la conférence sur le logiciel libre et open source appelée FOSDEM. Pour autant que je sache, c’est une des plus grosses conférences FLOSS en Europe. Cela s’est avéré une excellente occasion de discuter de Thunderbird avec un large éventail de contributeurs, d’utilisateurs et de développeurs intéressés. Les commentaires que j’ai recueillis lors de l’événement ont été fantastiques (et utiles) !

Tout d’abord, un peu de contexte, l’équipe de Thunderbird était basée sur le stand de Mozilla, au deuxième étage du bâtiment K. Nous étions à côté des stands de l’Apache Software Foundation et des logiciels Kopano Collaborative (les gens de Kopano nous ont donné des chocolats avec « Mozilla » inscrit dessus, très cool). Des centaines de personnes se sont arrêtées devant le stand et j’ai pu demander à beaucoup d’entre elles ce qu’elles pensaient de Thunderbird. J’ai rassemblé ci-dessous quelques réflexions qui me sont venues en parlant aux participants au FOSDEM.

FOSDEM 2108 : Kopano 2018-02-04 15h36 : Mozilla chocolates

Commentaires entendus au FOSDEM

1. Je croyais que le projet était mort. Quels sont les plans pour l’avenir de Thunderbird ?

C’est la préoccupation numéro un que j’ai entendue à de nombreuses reprises tout au long de la conférence. Ce n’est pas surprenant car, bien que le projet soit resté actif après sa séparation de MoCo, il n’a pas repoussé les limites ni fait beaucoup de bruit avec ses propres initiatives. Nous, la communauté Thunderbird, devrions planifier l’avenir et voir à quoi ça pourrait ressembler. Dès que nous aurons une feuille de route concrète, il faudra la partager avec le monde pour susciter l’intérêt et l’enthousiasme.

Afin d’éviter toute incompréhension, je précise que la question n’a jamais été posée avec une intention malveillante ou de façon dédaigneuse (pour autant que je puisse en juger). La plupart des personnes qui ont parlé de la mort du projet étaient généralement intéressées par l’utilisation de Thunderbird (ou l’utilisaient encore) mais n’avaient pas l’impression que quiconque faisait activement du développement. J’ai recueilli beaucoup de commentaires de personnes qui faisaient part de leur soulagement en disant : « j’avais l’intention de passer à un autre client de courriel mais maintenant que j’ai vu que le projet allait de l’avant, je vais continuer avec lui. »

Nous avons actuellement beaucoup à dire sur l’avenir de Thunderbird. Nous avons eu de nouvelles embauches (dont votre serviteur), nous embauchons un développeur pour travailler sur différentes parties du projet et nous travaillons avec des organisations comme Monterail afin d’obtenir des retours sur l’interface. Avec les prochaines élections au Conseil de Thunderbird, la communauté aura également l’occasion de déterminer le leadership du projet.

2. J’aimerais avoir une application mobile

La deuxième demande la plus fréquente qui m’ait été exprimée lors du FOSDEM concerne le souhait de disposer d’une application mobile Thunderbird. Lorsque j’ai demandé à quoi cela pourrait ressembler, la réponse était unanime : « Il n’y a pas vraiment de bon client mail open source pour mobile. Thunderbird semble être bien placé et dispose de l’expertise nécessaire pour répondre à ce manque. »

3. À quand le forum ?

J’ai entendu cela à quelques reprises et j’ai été surpris de constater à quel point les gens étaient catégoriques à ce sujet. Ils se disaient utilisateurs de Thunderbird sans pour autant faire partie des listes de diffusion. On m’a répété un certain nombre de fois que Discourse permet de répondre par courriel sur le site. J’ai donc commencé à travailler pour mettre quelque chose en place.

Le plus gros obstacle que je voie à faire d’un forum un outil central de l’effort communautaire est d’obtenir l’adhésion de LA PLUPART des contributeurs actuels au projet. Dans le courant de la semaine prochaine, je vais donc essayer de me faire une idée de qui serait intéressé pour participer et qui serait contre.

4. Je veux une option de chiffrement intégrée

C’était une demande souvent formulée de deux manières, de façon répétée. Premièrement : « comment puis-je chiffrer mes messages avec Thunderbird ? » et deuxièmement : « pourriez-vous inclure par défaut une fonction de chiffrement ? » La fréquence de ces demandes indique que c’est important pour cette partie de nos utilisateurs (monde du libre, technique).

À ceux qui sont curieux de la façon actuelle de chiffrer les messages, la réponse est que vous pouvez utiliser l’extension Enigmail. Dans l’avenir, nous devrions être en mesure de rendre cela plus simple en l’intégrant à Thunderbird et en proposant de l’activer dans les paramètres. C’est un sujet que la communauté et les développeurs devront explorer en profondeur.

Assistance de Thunderbird : Signature numérique et chiffrement des messages avec GPG et Enigmail

Dernières réflexions

En conclusion, j’ai entendu beaucoup de choses au-delà des quatre points clés ci-dessus, mais beaucoup étaient des remarques sur des bogues spécifiques rencontrés par les personnes (vous pouvez remonter les bogues ici) ou simplement des commentaires sur le fait que les gens utilisent de nos jours principalement des clients mail en ligne. J’ai entendu ce second point si souvent que j’ai commencé à me demander ce que nous pourrions offrir de plus en tant que projet qui apporterait de la valeur ajoutée aux utilisateurs par rapport à des choses comme GMail, Inbox et Outlook365.

De façon générale, le FOSDEM a été un évènement passionnant. J’y ai rencontré des gens super, entendu des conférences étonnantes et répandu la bonne parole de Thunderbird. Je serais ravi d’avoir l’avis de la communauté, de savoir ce qu’ils ou elles pensent de ce que j’ai entendu, c’est-à-dire ce que vous en pensez. Merci donc de laisser un commentaire ci-dessous*.

(*) en anglais sous la version originale.


Traduction et relecture : Mozinet, Sara, Goofy, Hellosct1 et anonymes


Notre précédent article sur Thunderbird : Donnez votre avis sur le relooking de Thunderbird

Crédit photo : 2ᵉ Kopano sur Twitter

Passer de Chrome à Firefox en deux minutes

Traduit et adapté du blog Firefox Frontier

Vous avez sûrement entendu parler de la rapidité du nouveau Firefox. Et vous savez qu’il a été conçu par des personnes qui veulent que le Web soit génial pour tout le monde. Ça vous plaît, vous avez bien envie d’essayer, mais vous hésitez. Passer de Chrome à Firefox, c’est du boulot. Un truc bien embêtant, de l’informatique pour les geeks. Pfff. « et puis tous mes réglages aux petits oignons ? Je ne veux pas avoir à tout recommencer !

Passer de Chrome à Firefox

Déménager n’est pas quelque chose qu’on prend à la légère. Même si vous passez simplement d’un appartement à l’autre dans la même ville. Vous avez l’impression qu’il vous faut une éternité pour installer toutes vos affaires et vous sentir enfin chez vous dans votre nouvel endroit. Finalement, tout cela en vaut la peine, mais ce serait tout de même plus agréable de déménager sans douleur, non ?

Nous vous avons vraiment facilité le passage d’un navigateur à l’autre, c’est rapide et sans risque. Lorsque vous essayez le nouveau Firefox, vous pouvez vous concentrer sur la fluidité de son fonctionnement, comme lorsque vous entrez dans votre nouvelle maison après que les déménageurs aux gants blancs ont tout installé pour vous. Et avec Firefox, vous bénéficiez des dernières technologies internet, de la stabilité et de la sécurité les plus récentes, tout est en phase avec vos préférences : vos marque-pages, vos remplissages automatiques, vos mots de passe, vos options et vos comptes.

Et ne vous inquiétez pas ! Que vous utilisiez Firefox au lieu de Chrome ou en plus de Chrome, l’installation de Chrome sur votre machine ne sera pas du tout modifiée. D’ailleurs, Internet est trop vaste et trop riche pour ne le parcourir qu’avec un seul navigateur : utiliser Firefox c’est comme avoir une deuxième perspective ouverte sur le Web.

Nous avons créé Firefox pour que vous puissiez l’utiliser comme vous le souhaitez. Nous l’avons aussi fait pour soutenir et promouvoir le genre d’internet que vous voulez voir, avec sa technologie, sa vitesse et sa sécurité optimisées et prêtes à l’emploi, pour que ça vous prenne deux ou trois minutes – et non pas des mois – pour l’installer !

Pour en savoir davantage et télécharger Firefox, suivez ce lien. Nous apporterons toutes vos précieuses affaires personnelles de Chrome en quelques clics – et vers tous vos autres appareils aussi, avec un compte Firefox.

Voici par exemple comment importer vos Favoris de Chrome pour qu’ils deviennent vos Marque-pages de Firefox.

1. Ouvrez Chrome puis son gestionnaire de favoris

Ouvrir le gestionnaire de favoris de Chrome

2. Cliquez sur le menu à trois points verticaux du gestionnaire de favoris de Chrome

Trois points Organiser dans Chrome

3. Cliquez sur « Exporter des favoris »

Exporter les favoris de Chrome

4. Ouvrez Firefox et son Historique, cliquez sur « Afficher Historique »

Ouvrir le gestionnaire de marque-pages de Firefox

5. Choisissez Importation et sauvegarde > Importer des marque-pages au format HTML…

Importer les marque-pages de Chrome dans Firefox

6. Dans la fenêtre d’importation qui s’ouvre, choisissez les favoris de Chrome

Finir l'importation des favoris de Chrome dans les marque-pages de Firefox


Bienvenue dans votre nouvelle maison et profitez de la vue !



Traduction et relecture : Goofy, Mozinet et anonymes

Nous serons au Fosdem 2018 début février

Fosdem peluche mozilla 2016 Le premier rassemblement de l’année, le Fosdem, rassemblera des milliers de développeurs et de développeuses, venus de toute l’Europe et du monde entier, autour de l’open source et du Libre.

(Re)lisez nos impressions sur l’édition précédente : Un super Fosdem 2017 pour Mozilla

Nous vous donnons rendez-vous les 3 et 4 février 2018 à Bruxelles en Belgique.

Ce qui vous attend

Du côté de Mozilla, vous nous retrouverez, comme l’an passé, dans une grande salle. Elle est consacrée aux dev qui s’intéressent aux projets de la fondation. Ce lieu s’appelle la « DevRoom » et nous est réservée toute la journée du samedi. Il vous permettra d’assister à des sessions et des conférences. Ainsi, si vous êtes « hacker », passionné de Web ou soucieux d’avoir le contrôle de vos données, vous serez intéressé par la diversité des sujets proposés.
 

Une façon originale de dessiner sur ordinateur (22 s) sur YouTube

Le programme

Mozilla devroom au Fosdem 2017

  • 10h30 – Gerv Markham

Mozilla Open Source Support (MOSS) – Comment Mozilla aide les projets open source comme le vôtre

  • 11h00 – Gloria Dwomoh

Créer des équipes inclusives dans la technologie – Des compétences qui pourraient transformer vos équipes

  • 11h30 – Daniele Scasciafratte

État de l’API WebExtensions après Firefox 57

  • 12h00 – Julien Wajsberg, Nicolas Chevobbe

Une visite guidée avec les outils de développement de Firefox

  • 13h00 – Amit Zur

Débogueur JavaScript de demain – Comment façonner votre propre débogueur JS en 2018

  • 13h30 – Jean-Yves Perrier

Faire un navigateur rapide – L’histoire de Firefox Quantum

  • 14h00 – Sylvestre Ledru

Firefox : Comment expédier des logiciels de qualité – 6 000 nouveaux correctifs, une version toutes les 6 semaines, comment Mozilla fait-il ?

  • 14h30 – Florian Quèze

Performances Photon – Comment nous avons rendu Firefox plus rapide

  • 15h00 – Mitchell Baker

Le futur de l’internet d’un point de vue Mozilla - présenté par la présidente de Mozilla

  • 15h30 – David Teller

Rendre le Web plus rapide avec JavaScript Binary AST

  • 16h00 – Florian Scholz

Le projet de données Compat du navigateur MDN

  • 16h30 – Fabien Benetou (Utopiah)

Au-delà de l’écran – WebXR : quand un contenu immersif entre sur le Web

  • 17h00 – Tilman Kamp

Projets DeepSpeech et Common Voice de Mozilla – Reconnaissance vocale ouverte et hors ligne pour tous

  • 17h30 – Larissa Shapiro

Passer de la politique à l’action – Leçons tirées de l’apprentissage de la vie par nos directives relatives à la participation communautaire de Mozilla

  • 18h00 – Giannis Konstantinidis, Gerv Markham

La proposition actuelle de réforme du droit d’auteur de l’UE : la fin des FLOSS en Europe ?

  • 18h30 – Don Marti

Bugmarka – marché à terme pour les bugs logiciels et les tâches, sur la blockchain.

Vous pouvez retrouver l’ensemble du programme de cette journée de conférences dans l’agenda détaillé de Mozilla pour le FOSDEM.

Le stand

Mozilla Stand 2017 au Fosdem 2017

Pendant ces deux journées, vous pourrez venir nous voir sur notre stand pour découvrir nos nouveautés, comme la version de Firefox 58 (fraîchement sortie), mais aussi les avancées de la réalité virtuelle (VR), des extensions, etc. sans compter de nombreuses surprises.
 

Espace détente sur le stand Mozilla (1 min 24) sur YouTube

Ce sera l’occasion de rencontrer les Mozilliens présents dont de nombreux francophones.

Les informations utiles

Fosdem 2018

FOSDEM 2018 3 et 4 février 2018 de 9 h à 19 h
Université libre de Bruxelles (ULB)
Campus du Solbosch
Av. F. D. Roosevelt 50
1050 Bruxelles
Belgique
Voir la carte libre



 

À très vite…


@hellosct1


Notre précédent événement : TupperRust à Lyon le 22 janvier

Crédit photos : Hellosct1. Tous droits réservés.

Journée internationale de la protection des données 2018

Data Privacy DayBien que la journée de la protection des données soit née en Europe – 12ᵉ édition – Mozilla célèbre le 10ᵉ anniversaire de la journée internationale de la protection des données (souvent appelée hors d’Europe International Data Privacy Day) avec un billet, un peu américano-centré, de Denelle Dixon, directrice des affaires juridiques et commerciales de Mozilla que la communauté Mozilla francophone a traduit pour vous :

Célébrons le 10ᵉ anniversaire de la journée internationale de la protection de données

Alors que nous célébrons* le dixième anniversaire de la journée internationale de la protection des données le 28 janvier, nous voulions souligner les efforts de Mozilla pour sensibiliser le public et protéger vos informations personnelles.

En tant que champions d’un internet plus sûr et en bonne santé, nous ne nous soucions de votre vie privée une seule journée par an. Chaque jour est pour nous une journée de la protection de données. Et ce n’est pas pour nous un slogan marketing. Mozilla n’est pas une société technologique ordinaire. Nous sommes une organisation à but non lucratif vouée à garder le Web ouvert et accessible à tous et à toutes. Votre vie privée et la protection de vos données personnelles est le cœur de notre mission… et de nos produits. Firefox Quantum et tout ce que nous faisons par ailleurs, des politiques à la défense des libertés ou nos activités amusantes sur les réseaux sociaux sont ancrés dans ce principe.

Pour en apprendre davantage sur ce que nous faisons et sur ce que vous pouvez faire pour protéger votre vie privée, voici quelques activités et quelques conseils.

Regardez la rediffusion du direct Data Privacy Day 2018

Denelle Le 25 janvier*, Mozilla a participé à l’événement U.S. National Cyber Security Alliance Privacy Aware afin de parler plus en détails des moyens de respecter la vie privée, protéger les données et favoriser la confiance. Vous pouvez regarder l’événement (en anglais) dans lequel j’ai donné [à partir de 3 h 13 min] une actualisation de ma récente conférence TEDx (en anglais) sur le problème de la vie privée en ligne et l’importance de maîtriser nos vies en ligne.

Soutenir des règles protectrices de la vie privée fortes

Nous continuons à travailler sur des politiques favorables à la vie privée dans le monde entier : plaider en faveur de ce que la première loi de protection des données de l’Inde devrait être, contribuer à orienter le règlement européen vie privée et communications électroniques (ePrivacy) et veiller à ce que le gouvernement américain collabore avec les entreprises pour protéger vos données de tous les mal-intentionnés.

Naviguez sans pistage avec la dernière version de Firefox Quantum

Plus tôt cette semaine, nous avons publié la dernière version de Firefox Quantum qui comprend une protection optionnelle contre le pistage. Nous avons étudié la protection contre le pistage et avons découvert, qu’en plus de la protection de leur vie privée, les utilisateurs ont actuellement une expérience améliorée et plus rapide sur le Web lorsque les pages chargent sans traqueurs. C’est pourquoi nous avons monté la barre d’un cran en novembre et avons commencé à offrir à nos utilisateurs l’option d’activer la protection contre le pistage de façon permanente. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Assistance de Mozilla : activer la protection contre le pistage en permanence

Protection contre le pistage de Firefox 58

Protégez votre vie privée avec le kit de détox pour vos données

Mozilla est un fier partenaire de Tactical Tech, dont leur processus de détoxification des données vous aidera à supprimer toute accumulation de données toxiques. Il s’agit d’une purge de 8 jours, nécessitant uniquement un petit engagement quotidien : vous terminez rafraîchi·e et régénéré·e, en ligne et dans la vraie vie. La détoxification est une partie intégrale de « Glass Room », une exposition interactive qui met l’accent sur la relation des gens avec Internet.

Protégeons la vie privée et préparons de la nougatine aux cacahuètes !

Pour aider à faire connaître les enjeux importants de la sécurité des données et de la vie privée au grand public, vendredi dernier, le 26, nous avons fêté la journée de la nougatine aux cacahuètes. De la même façon que vous n’utiliseriez pas la même quantité pour chaque ingrédient, vous ne devriez pas utiliser le même mot de passe pour tous vos sites. Comment conserver la trace de tous vos différents mots de passe ? Rejoignez notre équipe qui parle de sûreté et de sécurité en ligne tout en cuisinant de la nougatine aux cacahuètes pour un flux en direct unique en son genre.

Joyeuse journée de la protection des données !


(*) article original publié le 25 janvier

Illustrations : crédit Mozilla. Deux dernières ajoutées par le traducteur.


Traduction et relecture : Mozinet, Cécile et anonymes

Les différents types de protection de la vie privée

En cette journée internationale de la protection des données (Data Privacy Day chez nos amis anglophones), la communauté Mozilla francophone vous explique le pistage publicitaire sur Internet et vous propose de choisir des outils pour vous en protéger avec cette traduction d’un blog de Mozilla :

Imaginez que vous passiez à la pharmacie pour acheter du fil dentaire puis que, plus tard au restaurant, le serveur vous propose un traitement contre la gingivite. Voilà à quoi les publicités en ligne peuvent ressembler, et voici comment les arrêter.

Protection de la vie privée

Qui vous piste en ligne ?

La plupart de vos sites favoris pistent vos faits et gestes en ligne. Ils peuvent le faire pour savoir si vous êtes intéressé·e par un article, un objet ou une activité. Ils peuvent le faire pour vous faciliter l’usage de leur site. Ils peuvent également le faire pour tenter de vous vendre quelque chose.

Les publicités en ligne peuvent être personnalisées à la volée selon vos actions. Vous avez cherché une nouvelle paire de chaussures ? L’entreprise Mega Chaussures a une bonne affaire pour vous. Pour afficher ces publicités juste au bon moment, l’entreprise de chaussures a besoin de savoir sur quels sites vous naviguez. Est-ce mal ? Certaines personnes prétendent que les publicités personnalisées (ciblées) sont bien meilleures que les traditionnels panneaux d’affichage ou les annonces radio. Au moins, avec les publicités ciblées, il y a une forte chance que vous soyez à la recherche de ce qu’ils vendent. Mais peut-être que vous ne voulez pas que les entreprises vous suivent partout sur le Web.

Comment les sites vous pistent-ils ?

La plupart des sites web utilisent des cookies – des morceaux de codes stockés dans votre navigateur. Par le passé, les cookies étaient utilisés pour personnaliser les sites, mémoriser vos paniers d’achats et assurer la sécurité lors des connexions à un compte en ligne, mais, de nos jours, la majorité sont utilisés par les entreprises pour afficher des publicités ciblées.

Le fonctionnement est le suivant : vous visitez un site et un annonceur tiers laisse un cookie dans votre navigateur. Le cookie est votre identifiant unique. À partir de ce moment, des détails de ce que vous faites peuvent être stockés sur des serveurs distants. Cela inclut des informations sur votre visite, ce qui peut comprendre ce que vous avez regardé, vos préférences de langue, combien de temps vous avez passé sur le site, l’heure à laquelle vous avez visité le site et si vous avez cliqué sur de la publicité. Quand vous naviguez sur le Web à la recherche de chapeaux, les publicités ciblées savent ce que vous avez recherché et peuvent vous envoyer les dernières offres sur les bérets ou vous alerter de ventes spéciales ou de réductions sur des choses que vous pourriez acheter.

Les cookies peuvent également aider les annonceurs à vous envoyer des publicités ciblées dans vos fils de réseaux sociaux. Les sites de réseaux sociaux ont leurs propres systèmes de pistage basés sur les choses sur lesquelles vous cliquez, et ils sont bien plus fiables. Ils peuvent pister tout ce que vous faites avec précision – chaque clic, message et commentaire est enregistré sur un serveur. De plus, les cookies peuvent révéler à un réseau social ce que vous avez fait en ligne, ce qui explique pourquoi certaines publicités vous suivent jusque dans les silos des réseaux sociaux.

Qu’est-ce que la protection contre le pistage et la navigation privée ?

Navigation privée

La navigation privée efface les cookies quand vous fermez la fenêtre du navigateur et ne garde pas l’historique en mémoire. Dans Firefox, la navigation privée bloque également par défaut les cookies de pistage.

Protection contre le pistage

La protection contre le pistage empêche les entreprises de vous pister sur le Web, mais elle conserve votre historique de navigation. La protection contre le pistage est présente dans Firefox Quantum. Elle utilise une liste de sites taqueurs créée par Disconnect.me. Quand votre navigateur demande un site présent sur cette liste, la protection contre le pistage l’en empêche.

Multi-Account Containers (onglets contextuels)

L’extension Multi-Account Containers pour Firefox n’est pas techniquement une forme de navigation privée et de protection contre le pistage, mais elle peut aider à empêcher les entreprises de savoir tout ce que vous faites en ligne. Elle vous permet d’ouvrir de nouveaux onglets vierges de tout cookie qui peuvent être utilisés pour différents comptes : personnel, travail, achat, etc. Cela signifie que vous pouvez utiliser Mult-Account Containers pour ouvrir plusieurs comptes Google en même temps sans aucun croisement. La plupart des pisteurs n’associeront pas les différents comptes, ce qui gardera votre vie professionnelle séparée de votre vie personnelle. Certains pisteurs plus avancés, cependant, peuvent et vont vous suivre à travers différents comptes, alors méfiez-vous.

Découvrez les onglets contextuels de Firefox sur YouTube (5 min 28) ajouté par le traducteur

Pourquoi utiliser la protection contre le pistage ou la navigation privée ?

L’utilisation de la protection contre le pistage et de la navigation privée ne signifie pas que vous êtes mal intentionné. Cela peut signifier que vous voulez séparer vos différentes activités (travail et personnel). Vous pouvez également partager un ordinateur ou un périphérique et vous voulez garder des choses pour vous. Ou, peut-être, recherchez-vous un cadeau d’anniversaire en ligne et vous ne voulez pas qu’une publicité ciblée révèle votre surprise. Peut-être souhaitez-vous voir des résultats de recherche non filtrés. Ou peut-être voulez-vous simplement limiter la quantité de données qu’une myriade d’entreprises collectent à votre sujet. C’est très bien.

La navigation privée est-elle vraiment privée ?

La navigation privée et la protection contre le pistage empêchent certains réseaux publicitaires de suivre votre activité en ligne, mais vous laissez malgré tout des traces où que vous alliez sur le Web. Une façon d’obtenir une protection supplémentaire consiste à utiliser un service de réseau privé virtuel (VPN). Les services VPN acheminent le trafic via des serveurs distants. Vous donnez l’impression de naviguer à partir d’un autre ou de plusieurs autres emplacements. Toutefois, les fournisseurs de VPN peuvent suivre votre historique de recherche. Il est donc judicieux de trouver une entreprise digne de confiance qui supprimera ou verrouillera votre activité de navigation. Les VPN ne bloquent pas pour autant les cookies tiers des annonceurs, mais ceux-ci ne seront pas en mesure d’identifier votre position avec précision, ce qui rendra moins efficaces, voire inutiles, les outils de pistage des annonceurs.

Le navigateur Tor peut vraiment masquer votre historique de navigation. Il fait rebondir le trafic via plusieurs serveurs à travers le monde, ce qui rend difficile le suivi de ce trafic. Le site web que vous visitez n’a vraiment aucune idée de l’endroit où vous vous trouvez, seulement de l’emplacement approximatif du dernier serveur par lequel votre demande a été acheminée. Mais encore une fois, même le proxy de Tor n’empêchera pas les annonceurs tiers d’installer des cookies dans votre navigateur.

C’est votre choix

C’est vous qui devriez décider à quoi devrait ressembler votre navigation. Si vous ne voulez pas être bombardé de publicités, vous devriez pouvoir les désactiver. Nous attachons une grande valeur à la confidentialité en ligne et pensons que vous devriez avoir la possibilité de naviguer sans publicité.

Téléchargez la dernière version de Firefox Quantum dès maintenant et suivez ce guide en ligne afin d’activer la protection de suivi pendant votre navigation.


Traduction et relecture : Mozinet, Watilin, Janus et anonymes

Bibliothèques et surveillance de masse – journée d'étude

BULAC : salle de lectureLe 29 janvier à Paris, l’association des bibliothécaires de France organise à Paris une journée d’étude intitulée « (Auto)-censure et surveillance de masse, quels impacts pour les bibliothèques ? »

Le programme est alléchant. En plus de l’intervention de bibliothécaires, la parole sera donnée à un journaliste d’investigation au Monde, un ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, un représentant de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR), une directrice à la CNIL, un représentant de La Quadrature du Net et un membre du projet Tor.

Tristan Nitot, fondateur de l’association Mozilla Europe et ancien directeur de Mozilla France, est aussi de la partie pour évoquer les alternatives face à la surveillance de masse.

La journée sera animée par Marc Rees, rédacteur en chef de Next INpact.

BULAC : conférence Retrouvez le programme complet de la journée sur le site de l’ABF.

Qu’elle soit organisée par les géants du web ou les gouvernements, dans un objectif économique, politique, ou encore de lutte contre le terrorisme la surveillance nous concerne tou·te·s. Outil de protection des populations ou de l’ordre public pour les uns, une surveillance généralisée peut entraîner pour d’autres un développement de l’autocensure, menacer la vie privée, la liberté d’expression ou la liberté d’accéder à l’information.

Ce contexte nouveau plonge les professionnels de l’information-documentation dans de nombreux questionnements et débats éthiques et juridiques. Sur un thème inédit dans une journée d’étude, l’ABF souhaite contribuer au débat :

  • Comprendre et interroger ce nouveau contexte global ;
  • Faire le point sur les lois et obligations qui incombent aux établissements publics et aux collectivités ;
  • Interroger le rôle des bibliothécaires face aux surveillances de toutes sortes et aux dérives sécuritaires ;
  • Identifier des moyens de lutte contre la censure ou pour garantir la vie privée des usagers ;
  • Mesurer la compatibilité de ces dispositions législatives avec les missions des bibliothécaires qui participent à l’exercice de la citoyenneté ;

En fin d’après-midi, le documentaire Nothing to hide de Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic sera projeté.

Documentaire (octobre 2016) dédié à l’acceptation de la surveillance dans la population à travers l’argument « je n’ai rien à cacher » (mise en ligne en octobre 2017).

« Passionnant » (Inrocks), « Qui ouvre les yeux » (Forbes), « Inquiétant » (France 24).

BULAC : entréeTarif

La journée d’étude est gratuite pour les adhérents de l’ABF et le tarif est de 50 € pour les non-adhérents.

Consultez le site de l’ABF qui a un lien vers l’inscription en ligne.

(Auto)-censure et surveillance de masse, quels impacts pour les bibliothèques ?
lundi 29 janvier 2018
Auditorium de la bibliothèque universitaire des langues et civilisation (Bulac)
65, rue des Grands Moulins, Paris 13ᵉ (plan libre)

Métro : 14 (Bibliothèque François-Mitterrand)
RER : C (Bibliothèque François-Mitterrand)

Bus : 27, 62, 64, 89, 132, 325, N131
Tramway : T3 (avenue de France)


Les bibliothèques sont centrales dans la diffusion du savoir et de la culture. Les bibliothécaires ont besoin de connaître l’impact de la surveillance de masse sur leur mission et comment se positionner face à ses enjeux.


Mozinet

Crédit photos : Grégoire Maisonneuve – BULAC. Tous droits réservés.

Pour défendre la neutralité du Net, Mozilla poursuit la FCC

Scales of Justice par DonkeyHotey CC by 2.0 Comme un éternel recommencement, Mozilla entame une nouvelle bataille pour défendre et faire respecter la neutralité du Net. Mozilla et ses alliés attaquent en justice la décision de la FCC (Commission fédérale des communications) de revenir sur les protections qu’elle avait instaurées pour garantir la neutralité du Net aux États-Unis.

La neutralité du Net est un principe fondateur d’Internet qui garantit que les opérateurs télécoms ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, mais demeurent de simples transmetteurs d’information. Ce principe permet à tous les utilisateurs, quelles que soient leurs ressources, d’accéder au même réseau dans son entier. [La Quadrature du Net]

La FCC, sous l’impulsion de son président Ajit Pai nommé par Donald Trump, est revenue sur les mesures de protection que cette instance avait adoptées en 2015 sous l’ère Obama.

En parallèle des recours des procureurs généraux de 22 États fédérés, des négociations de sénateurs démocrates afin de réunir une majorité pour contrer la décision de la FCC. Tout comme les associations Free Press et Public Knowledge, Mozilla traîne la FCC en justice afin de faire invalider sa décision pour conserver les règles protectrices de la neutralité du Net aux États-Unis.

Même si ça peut vous sembler lointain, la fin de la neutralité du Net outre-Atlantique nous concerne. Les règles européennes mettant en œuvre la neutralité du Net semblent solides même face à des FAI et opérateurs ragaillardis par la victoire de leurs homologues américains. Mais, au vu de la place centrale des États-Unis dans la gouvernance et l’architecture du réseau, l’internet tel qu’il est en sera forcément affecté.

Les barrières à l’entrée que pourront mettre en place les FAI aux États-Unis bloqueront les petits acteurs économiques et les innovateurs, éventuellement européens, sur le marché américain et risquent de renforcer encore les géants de l’internet qui ne sont pas européens. Les dommages portés à l’innovation dans la première économie du monde et un des premiers marchés en ligne auront des répercussions sur nos vies.

La communauté Mozilla francophone a traduit l’annonce de Denelle Dixon, directrice des affaires juridiques et commerciales de Mozilla, pour vous :

INTERNET CLOSED – KEEP OUT

Mozilla dépose plainte contre la FCC pour protéger la neutralité du Net

Aujourd’hui, Mozilla a déposé [PDF] une requête devant la cour fédérale de Washington contre la FCC (Commission fédérale des communications) contre la récente décision de révoquer la directive de 2015 pour un internet ouvert.

Mettre fin à la neutralité du Net pourrait mettre fin à internet tel que nous le connaissons.

Pourquoi est-ce que nous avons fait ça ?

Internet est une ressource mondiale et publique. Son existence dépend du principe fondamental de la neutralité du Net (tout le trafic internet est traité sur un pied d’égalité). Si ce principe est supprimé – avec seulement certains contenus et services disponibles, ou avec des barrières mises en place par les FAI pour limiter ou contrôler certains services – la valeur et l’impact de cette ressource peuvent être compromis ou détruits.

Mettre fin à la neutralité du Net pourrait mettre fin à internet tel que nous le connaissons. C’est pourquoi nous sommes déterminés à lutter contre cette décision. En particulier, nous avons déposé notre requête aujourd’hui, car nous pensons que la décision récente de la FCC viole la loi fédérale et nuit aux utilisateurs et innovateurs d’Internet. En fait, elle profite uniquement aux grands fournisseurs d’accès à Internet.

Et la suite ?

Comme nous l’avons déjà dit à maintes reprises au fil des années, nous continuerons à nous battre pour un Internet ouvert permettant à chacun un accès à la totalité d’Internet. Nous ferons également toujours tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger la neutralité du Net. En complément de notre action en justice, nous nous préparons également à demander au Congrès et aux juridictions de corriger les règles abîmées.

En ce qui concerne la procédure, la décision de la FCC a établi clairement que les recours devaient être déposés 10 jours après sa publication au Registre fédéral, ce qui n’est pas encore arrivé. Toutefois, le droit fédéral est plus ambigu. À cause de l’importance de cette décision, même si nous croyons que la date d’introduction du recours devrait être plus tard, nous avons engagé une action dans le cas où une juridiction décide que la date correcte est aujourd’hui. La FCC ou une juridiction peut accepter cette directive ou nous demander, à nous et aux autres, de redéposer notre recours à une date ultérieure. En fait, nous les exhortons à utiliser la date la plus tardive. Dans les deux cas, nous continuerons à attaquer la décision en justice.

Que pouvez-vous faire ?

Il est impératif que la totalité du trafic sur Internet soit traité de façon équitable, sans discrimination concernant le contenu ou le type de trafic ; c’est ainsi qu’Internet a été construit et ce qui en a fait une des plus grandes inventions de tous les temps.

Vous pouvez aider en appelant vos élus au Congrès et les encourageant à promouvoir un internet ouvert. La neutralité du Net n’est pas une problématique partisane ni purement américaine. La décision de supprimer les protections de la neutralité du Net est le résultat de processus défaillants, de politiciens défaillants et de politiques défaillantes. Nous avons besoin que les politiques décident de protéger les utilisateurs et l’innovation numérique plutôt que d’augmenter la puissance de quelques puissants FAI. ■

please leave the internet open to one and all without limitations. Let the little guys keep their voice. — concerned internet citizen, Boxford MA Message affiché sur les Firefox américains en juillet 2017

Aller plus loin

Qu’est-ce que la neutralité du Net ? (Pixels-Le Monde)

FCC : Restoring Internet Freedom

Qui sont les opposants à la neutralité du net aux États-Unis ?

Neutralité du Net : qui sont les personnalités qui s’opposent à sa disparition imminente ?

Les géants du web se mobilisent pour secourir la neutralité du net aux USA

L’abrogation de la neutralité du Net aux États-Unis est un enjeu de société



Traduction et relecture : Mozinet, Marine, Vincent, Watilin et anonymes

Crédit illustrations : DonkeyHotey sous licence CC By 2.0 et Mozilla.

Donnez votre avis sur le relooking de Thunderbird

Le client de courriel de Mozilla cherche à recueillir les avis des utilisateurs au cœur d’un effort de rafraîchissement de son interface.

Thunderbird est en passe de finaliser sa séparation en infrastructure d’avec Mozilla, tout en étant toujours sous l’ombrelle de la fondation en matières juridiques et fiscales. En parallèle, sa nouvelle équipe d’employés et le conseil qui gère le projet ont engagé un relooking de l’application avec la société de design Monterail.

(Re)lire : Thunderbird : nouvelles versions et nouvelle équipe

Thunderbird redesign by Monterail

Dans une optique de design participatif, Krystian Polański de Monterail appelle utilisateurs passés et actuels à répondre à un sondage sur le projet de nouvelle interface. Vous avez jusqu’au 6 février pour vous exprimer.

Un prototype de nouveau thème a déjà été présenté. C’est sur cette base que Monterail vous demande de partager vos suggestions et commentaires.

Êtes-vous dans le groupe des utilisateurs qui estiment que Thunderbird a besoin d’un rafraîchissement de son interface ou dans celui des utilisateurs qui sont contents de leur expérience actuelle avec le client de messagerie libre ?

Un thème officiel est disponible sur AMO, le dépôt de modules de Mozilla, pour toutes les plateformes.

Thunderbird redesign par Monterail Le thème de Thunderbird selon Monterail

Thunderbird n’a pas seulement à améliorer le confort d’utilisation de ses 26 millions d’utilisateurs avec ce relooking, mais aussi à combattre l’opinion commune que le logiciel est mort ou abandonné.


C’est le moment de faire connaître votre avis sur votre logiciel de courriel et de peser sur l’avenir de Thunderbird !

Aller plus loin

Téléchargement

Télécharger Thunderbird (notes de version 52)

Tester Thunderbird bêta (notes de version 58 bêta)

Aide

Assistance de Thunderbird (SUMO)

Forum d’entraide francophone (Geckozone)

Modules complémentaires

Modules pour Thunderbird (AMO)

Rester branché·e

@ThunderbirdFr sur Twitter


Mozinet

Notre précédent article sur Thunderbird : Thunderbird : nouvelles versions et nouvelle équipe

Crédit illustration : n° 1 Monterail. Tous droits réservés.

TupperRust à Lyon le 22 janvier

Logo de RustÀ Lyon ce 22 janvier à partir de 19 h est organisé une soirée coding dojo au format « randori » autour du langage de programmation Rust.

TupperRust revient avec un nouveau format de réunion, le randori, pour découvrir et progresser dans le langage de programmation soutenu par Mozilla :

Des paires tournant de façon régulière (de cinq à dix minutes) codent au tableau le problème. L’assistance peut interrompre en cas de problème de compréhension.

L’an passé, la première édition du TupperRust avait consisté en une conférence suivie d’une revue de code. Le but de la session de cette année est d’accueillir une large audience, quel que soit son niveau, de débutant à confirmé. Chacun pourra découvrir Rust et améliorer son niveau. Le sujet précis de la rencontre sera dévoilé au moment de la soirée.

Elle sera animée par hguemar, Florent F. et Sereinity.

L’inscription est obligatoire. La participation est gratuite.

extENS_arbre_2009_CB.jpgRandori Rust
lundi 22 janvier 2018 à 19 h

ENS de Lyon, salle D2 024
15, parvis René Descartes
69007 Lyon (plan libre)
Métro : Debourg


Remercions chaleureusement l’ENS et l’ALIENS pour leur accueil de cet évènement !

Aller plus loin

Présentation de Rust pour le mois Mots-zilla.

Notre mot-clé Rust pour les applications de Rust dans Firefox, en cours et à venir.

Site officiel du langage Rust :

Rust est un langage de programmation système ultra-rapide, qui prévient les erreurs de segmentation et garantit la sûreté entre threads.

Le langage de programmation Rust sur MDN web docs avec des vidéos d’introduction :

Rust est un nouveau langage de programmation open source créé par Mozilla et une communauté de volontaires, conçu pour aider les développeurs à concevoir des applications ultra-rapides et sécurisées qui utilisent avantageusement les puissantes fonctionnalités offertes par les processeurs multi-cœurs modernes. Il permet d’éviter les erreurs de segmentation et assure la sécurité des threads, le tout avec une syntaxe facile à assimiler.


Mozinet

Notre précédent événement : À Rennes mardi : browser fingerprinting, la recherche qui influence Firefox

Crédit illustrations : Mozilla et ENS Lyon. Tous droits réservés.